DSCF0990(Photo pour le KKVKK)

Voilà, le KKVKK a traversé l'Atlantique et pour cette douzième édition, il est canadien ! Fantastique. Donc, Ninnie qui a brillamment gagné la onzième édition avec ses "îles flottantes au gingembre sur mer de mandarine, barques en graines sésames grillés" (z'avez vu le titre, rien que ça c'est du grand art !) elle a eu le bon goût de dénicher pour le douzième Kiki un thème nord-américain : le cheesecake. Dès l'annonce du thème, j'ai été découragée : j'aime pô le cheesecake. Ou plutôt j'aime pô les gâteaux au fromage blanc... J'en avais fait un une fois et Chéri et moi n'avions pas été convaincus. Pis de toutes façons, c'est le mois d'août, ce sont les vacances, on n'est pas là. Mais Ninnie a prévu la chose et a fixé une date large : 6 septembre. Alors exit les mauvaises excuses... Retour de vacances, je regarde de blog en blog les cheesecakes qui concourent et je suis renversée par la diversité et l'originalité de certains... Et plus je réfléchis plus j'ai des idées qui germent.
De retour d'Afrique du Sud, j'ai des idées d'exotisme, de recettes fraîches. Et dans mes bagages j'ai ramené des pots de marmelade de citron vert... J'adore le citron. Un de mes parfums préférés. Allez c'est décidé, j'essaie un cheesecake au citron vert. Il n'aura certainement rien de révolutionnaire au regard d'autres cheesecakes, mais qu'est-ce que je suis fière de moi ! Et c'est bien là le but du jeu : s'amuser, tester et partager. Merci Ninnie !

Ingrédients
Pour la croûte
- 130 g de tuiles au citron (Taillefine par exemple)
- 70 g de beurre

Pour la garniture
- 300 g de Saint-Morêt
- 2 yaourts à la grecque
- 150 g de sucre
- 3 oeufs
- 1 citron vert

Pour la couverture
- 2 cuillères à soupe de marmelade de citron vert (j'ai ramené la mienne d'Afrique du Sud. Quant à savoir où en trouver en France...)

Faites fondre le beurre au MO 30 secondes puissance moyenne ou dans une casserole à feu doux. Beurrez un moule : je ne possède pas de moule à charnières, donc j'ai utilisé mon moule antiadhésif à gâteau normal. Tout s'est bien passé pour le démoulage. Découpez dans du papier sulfurisé un rond du même diamètre que votre moule. Mettez le rond au fond du moule et beurrez le papier.

Dans un saladier, émiettez les biscuits assez grossièrement. Ajoutez le beurre fondu. Mélangez bien. Disposez la croûte au fond du moule et aplatissez bien avec le dos d'une cuillère. Mettez au réfrigérateur le temps de préparer l'appareil.

Lavez le citron vert. Râpez-le avec la fine grille afin de récupérer le zeste; ensuite pressez-le afin d'en récupérer le jus. Dans une jatte, versez le fromage Saint-Morêt, les yaourts, le zeste, le jus de citron, le sucre et les oeufs. Mélangez bien au batteur puissance moyenne afin que cela fasse un beau mélange mousseux. Versez ce mélange sur la croûte et enfournez 50 à 60 minutes à feu doux (Th. 4 ou 100 à 120°C).

Laissez refroidir dans le four avec la porte ouverte. Démoulez (j'ai eu de la chance, aucune catastrophe alors que le gâteau était encore assez chaud. Le papier sulfurisé doit y être pour beaucoup).

Préparez ensuite la couverture : dans une petite casserole, faites fondre à feu doux la marmelade de citron vert. Quand celle-ci commence à bouillir, retirez-la du feu et étalez-la sur le gâteau à l'aide d'une cuillère. Laissez refroidir et mettez au réfrigérateur au moins 4 heures.

DSCF0995
L'utilisation du Saint-Morêt est discutable. Beaucoup préfèrent le "Nature à tartiner" de chez Leader Price, moins salé et qui rappellerait mieux le "Philadelphia américain utilisé pour les cheesecakes. Oui mais voilà, la France est sûrement le seul pays européen où on ne trouve pas de Philadelphia. Et je n'avais pas de Nature à tartiner. Du coup j'ai mis moins de Saint-Morêt que nécessaire et ai mis des yaourts à la grecque.

Verdict : Pardon j'avais omis de donner le verdict. Merci Alhya de m'y faire penser ;) ! Alors c'est tout simplement un régal ! Je suis épatée par moi-même et carrément fière, il y a de quoi ! Cela n'a rien à voir avec la tarte au fromage blanc que j'avais faite une fois (et beark). Bon il faut dire que le parfum de citron ressort très finement, ce n'est pas écoeurant, c'est très subtil. Trois couches citronnées finalement, mais chacune apporte une saveur différente et c'est bien sympathique.
Le cheesecake est ferme, se comporte très bien au découpage. Il n'est pas lourd, il est très frais et faussement léger. En fait les yaourts à la grecque apporte consistance et énergie ! Parfait pour un dessert énergétique en fait ! Miammmmm.

DSCF1012