DSCF1416

Dimanche j'avais prévu de faire cette tarte salée pour le déjeuner. Depuis le temps que la recette de Choupette me faisait de l'oeil. Après être tombée nez à nez avec la recette de tarte au citron et à la mangue de Cléa, j'ai bien failli ne pas la faire... Mais la raison a repris le dessus : je ferai une salade d'orange et de mangue en dessert, ce sera plus diététique. Je ferai cette tarte une autre fois.

J'ai suivi la recette à lettre, à quelques détails près :
- comme je n'avais pas d'armagnac, je l'ai remplacé par du porto blanc. Seulement il faudra songer la prochaine fois à en mettre 4 cuillérées à soupe au lieu de 2... Car le porto est moins fort que l'armagnac donc le goût était un peu absent.
- je n'ai pas mis d'échalote : petit mari déteste ça. Déjà que l'ail il me disait le sentir (et il n'aime pas l'ail).
- j'ai oublié de faire précuire la pâte à blanc avec l'oeuf battu... Tant pis, ce fut quand même très bien !

Nous avons mangé cette tarte accompagnée d'une salade de roquette et de pignons assaisonnée d'huile de noix. Que dire de plus ? Une tarte vraiment très fine à l'aspect peu ragoûtant lors de la préparation (la purée de foies de volaille... hum, très zoli...), mai qui cache vraiment une saveur nouvelle et subtile. A tester donc !

Pour voir la recette, c'est ici.